{tag_pagetitle} - Prince's Operation Entrepreneur

News Updates and Media

Categories

Archive





Changer de carrière après les Forces

Monday, June 27, 2016
EMPLOI. Depuis quatre ans, la Faculté des sciences de l'administration (FSA) aide des militaires à faire la transition entre les Forces armées canadiennes et la vie de propriétaire d'entreprise. Pour la responsable de programme, le Bootcamp entrepreneurial se veut une occasion d'orienter ces hommes et femmes qui changent de carrière.

«L'initiative vient des Œuvres du prince de Galles au Canada qui ont mis sur pied une formation pour les militaires. L'Université Laval a décidé de s'y joindre pour soutenir le programme partout au pays», explique Maripier Tremblay, professeure agrégée au Département de management et coordonnatrice de la formation du programme.


L'Université Laval a été sollicitée pour offrir le service en français, en raison de sa proximité à une base militaire. «Tout au long de la semaine, les participants vont devoir présenter, modifier et se questionner sur leur projet, discuter avec des entrepreneurs déjà établis, etc. Ça prend une certaine force de caractère pour sortir de sa zone de confort et se lancer en affaires», affirme Mme Tremblay.


Durant leur séjour, ces militaires sont chapeautés par une équipe de bénévoles, formée d'étudiants en administrations et de professeurs de la FSA. «Chaque participant est jumelé avec un étudiant. À trois reprises durant le Bootcamp, les étudiants vont travailler avec les militaires sur leur projet», ajoute-t-elle. À ça s'ajoutent de nombreuses conférences et activités pour les cohortes limitées à 20 personnes, pour s'assurer d'avoir le temps pour tout le monde.

Une expérience très bénéfique

Lucie Boudreault, ancienne policière militaire, affirme que sa carrière dans les Forces ne répondait plus à ce qu'elle voulait faire de sa vie professionnelle. «J'ai entendu parler du Bootcamp et j'avais déjà l'idée de partir en affaires. Comme mon entreprise était déjà démarrée, j'y ai participé pour côtoyer des experts dans le domaine. Mon idée a beaucoup changé durant la semaine», explique-t-elle.

Lire tout l'article